SEO : Le principe de la visibilité Google

Partagez avec vos proches !

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Plus de 3,5 milliards de requêtes passent chaque jour sur Google. Cela fait plus de 40 000 recherches effectuées par seconde. À travers ces chiffres, on comprend certainement l’importance d’être présent en ligne. L’ère du numérique dans laquelle on vit actuellement nécessite d’ailleurs une visibilité sur le web, notamment sur Google. Afin de garantir leur présence et surtout améliorer leur notoriété sur cette plateforme, les professionnels et les entreprises misent sur un bon référencement de leur site internet. Bon nombre d’entre eux choisissent alors de se tourner vers le SEO.

Le « Search Engine Optimization » est une pratique à travers laquelle l’ensemble des actions menées est destiné à assurer une meilleure visibilité Google sur le long terme. Il s’inscrit par conséquent dans une stratégie de marketing digital focalisée principalement sur l’optimisation de contenu. Il permet surtout de se positionner de façon naturelle et durable dans les résultats des moteurs de recherche. Retrouvez dans cet article comment un site web apparaît dans les premières pages du « Search Engine Results Page » (SERP).

Algorithme et robot d’indexation (Mobile First)

algorithme mobile

Google avait besoin d’un mois pour « crawler », ou inspecter systématiquement, et indexer 50 millions de pages en 1999. D’une part, il lui a fallu en 2012, moins d’une minute pour exécuter cette tâche. Cela témoigne de la puissance des robots du moteur de recherche. D’autre part, le mastodonte américain savait pertinemment que les requêtes se font de plus en plus à partir des smartphones. Il décide de ce fait de s’adapter à cette pratique en développant une nouvelle méthode d’indexation. C’est ainsi que le « Mobile First index » voit le jour. Désormais, les Googlebots font désormais de la version mobile d’une page leur priorité, en vue d’en évaluer la pertinence.

Le lancement de cet algorithme implique évidemment des changements auxquels il faut s’attendre. En ce qui concerne le positionnement des plateformes, il aura besoin d’une optimisation. Bien que ce soit uniquement leur méthode d’indexation, et non pas celle de leur classement qui change, un léger impact se fait en effet ressentir sur leur ranking, et donc sur leur visibilité Google. C’est le résultat de l’index de Google réalisant le « crawling » et copiant avant tout les pages mobiles. C’est pourquoi tous les sites web doivent parfaitement être optimisés pour les mobiles. Aussi, il serait préférable de divulguer l’intégralité des contenus dans cette version. Si d’autant plus toutes les balises HTML sont les mêmes sur desktop et sur mobile, il y a de fortes chances qu’un site internet maintienne son rang.

Par ailleurs, il est possible d’éviter la chute dans le classement de la SERP de Google grâce à un « design responsive ». Cette méthode efficace, en termes de SEO, évite la suggestion de deux versions, une pour le mobile et une autre pour le desktop. Cela signifie qu’on aura non seulement des URL semblables, mais également des métadonnées, des backlinks et des contenus identiques. Elle simplifie l’adaptation automatique du site à la résolution de l’écran, un détail essentiel pour une meilleure visibilité sur le moteur de recherche.

Aussi, l’optimisation du temps de chargement, et par conséquent celle de la qualité de l’expérience utilisateur, permettra de faciliter le travail d’exploration et d’indexation. À ce propos, Google enrichira ses algorithmes d’ici mai 2021, avec l’intégration des « Core Web Vitals » afin de mesurer la performance des pages. Ces signaux web essentiels vont se baser sur 3 indicateurs : LCP pour le temps de chargement, FID pour l’interactivité, et CLS pour la stabilité visuelle de l’interface. Cela dit, l’application de cette prochaine mise à jour dégradera la visibilité Google des sites proposant une mauvaise expérience utilisateur.

Le Contenu

contenu marketing

Si la part de marché pour ce moteur de recherche correspond à 91,7 % en France, elle est de 91,8 % en Europe. Ces quelques statistiques, datant de l’année 2017, illustrent à elles seules la nécessité de se conformer à ses exigences en termes de contenu. Autrement dit, disposer d’un contenu SEO est indispensable pour référencer comme il faut votre site internet. Il aura un impact considérable et favorable sur votre visibilité web. Il permettra en outre d’augmenter le trafic naturel et de booster votre notoriété. Pour son optimisation, il serait plus judicieux de contacter une agence marketing digital. Faire appel à des professionnels demeure la meilleure solution, sachant que 66 % des sites rencontrent des problèmes de duplication.

Pour tirer le meilleur parti du contenu textuel, celui-ci doit être original, intéressant et riche. Pour qu’il favorise la visibilité Google du site internet, sa qualité devra être irréprochable. Sa conception devrait permettre de rendre la plateforme unique et plus intéressante que celle de la concurrence. Pour info, un rédacteur consacre environ 152 minutes pour optimiser un article. Le perfectionnement du contenu visuel dépend du secteur d’activité de l’entreprise. Les images doivent correspondre à son domaine d’intervention, disposer de balises avec des mots descriptifs, présenter des titres, et surtout avoir un format et un poids optimisant leur temps de chargement. Choisissez une URL qui ne compte que 90 caractères et une métadescription ne dépassant pas 155 caractères. Enfin, une vidéo en page d’accueil est utile pour un excellent positionnement dans le SERP.

Accessibilité

accessibilité web

Les erreurs de codage et de structure rendent un site inaccessible aux robots, et perturbent par conséquent sa visibilité Google. Certes, cela défavorise son crawl et son indexation. Il est ainsi préférable d’éviter à tout prix les liens cassés. Chaque lien présent sur la plateforme doit être valide afin qu’il ne soit pas considéré comme étant un mauvais signal par le moteur de recherche. Il faut faire en sorte d’identifier toute rupture et créer une page d’erreur personnalisée pour orienter l’internaute. Si celle-ci est bien conçue, elle lui donnera envie de rester sur le site. D’un point de vue SEO, la conformité d’un code au W3C ainsi que le respect de toutes les préconisations de cet organisme sont plus ou moins obligatoires. Quoi qu’il en soit, certaines directives qu’il a émises constituent de réels atouts pour se distinguer de la concurrence.

La vitesse de chargement est un élément déterminant pour la visibilité Google d’une page. Du côté des internautes, elle est d’autant plus importante. Un site se chargeant trop lentement sera susceptible d’être délaissé pour un autre. De ce fait, un code de qualité et un serveur capable d’exécuter les requêtes dans un bref délai sont de mise. Aussi, il faut aussi tenir compte de la prochaine mise à jour de Google concernant ses algorithmes. Elle va en effet mettre l’accent sur la stabilité virtuelle de l’interface. D’où la nécessité de considérer celle-ci et de veiller à ce qu’il n’y ait aucun « interstitiel intrusif » (pop-up, bannière, overlay…), en vue d’accéder facilement à la page. Ainsi, il sera plus facile d’améliorer l’expérience utilisateur, et alors de valoriser son site vis-à-vis du moteur de recherche.

Le Netlinking

réseau netlinking

Cette pratique peut se traduire en une stratégie de marketing digital destinée à booster la visibilité Google d’un site. Avant de partir à la conquête des liens cependant, il est crucial de définir les besoins, notamment la thématique sur laquelle on doit positionner sa marque. Une excellente approche sémantique est aussi nécessaire en créant des backlinks issus d’une plateforme avec un contenu répondant à des problématiques de votre site. L’efficacité de ces liens de retour s’obtient en outre grâce à un maximum de sources à la fois variées et multiples, et de sites influents. Autrement, il est possible de les acheter. Cependant, leur acquisition est une technique à prendre avec des pincettes et souvent réservée aux professionnels du référencement.

L’inscription sur des annuaires constituait entre autres une technique efficace, bien qu’elle le soit de moins en moins actuellement. Sans faire de copier-coller toutefois, cette méthode peut s’avérer assez performante. Dans tous les cas, il est toujours mieux de contacter une agence web spécialisée dans la création de contenus pour vous apporter de l’aide et rédiger une bonne description.

En contrepartie d’un backlink, il existe également des blogueurs prêts à concevoir des contenus textuels et parfois visuels, à la fois uniques et intéressants. Cette démarche, qu’on appelle le « guest blogging », est idéale pour établir le « link baiting », stratégie d’acquisition naturelle de liens externes.

Parce qu’il faut des sites de qualité pour pratiquer le netlinking, il est très important de déterminer à qui l’on à faire. À ce propos, il suffit de vérifier leur indexation ainsi que celle de leurs pages. Le recours à l’outil MajesticSEO ou un simple audit effectué par un professionnel permet aussi de confirmer si les liens sont bel et bien en « Dofollow » en « Nofollow ». Le drainage de trafics constitue par ailleurs un indice à prendre en compte pour évaluer une plateforme. Assurez-vous qu’elle n’a pas fait l’objet d’une pénalité et qu’elle affiche un excellent score Alexa Rank. On aura alors une certaine idée de sa visibilité Google et de sa notoriété.

Il existe aujourd’hui plusieurs éléments à considérer pour un bon référencement naturel sur Google. Avant tout, il faut savoir que la visibilité est plus importante que la présence. C’est pourquoi il vaut mieux viser les premières pages du SERP après l’indexation du site. Afin d’y parvenir, il est toutefois nécessaire de se faire accompagner par des professionnels dans le domaine du SEO. Leur prestation porte le plus souvent leur fruit entre 4 et 12 mois après le démarrage. Quant aux coûts de leurs services ou d’une stratégie SEO, ils dépendent essentiellement de l’ampleur du travail effectué. Ils peuvent également varier en fonction de la compétitivité du marché à étudier, ainsi que des mots-clés sur lesquels vous comptez vous positionner.

Les agences de référencement web ont tendance à mettre à votre disposition un spécialiste en SEO. Son aide sera d’une grande utilité dans la mesure où l’on pense lancer un nouveau site ou simplement remanier une plateforme existante. Il accompagnera dans le choix des mots-clés pertinents et la sélection de contenus de qualité. Il peut également prêter main-forte pour la structuration du site, l’animation des pages sur les réseaux sociaux et le travail d’un design responsive.

à lire

Vous désirez réussir votre Marketing Digital ?

Comme 50 entreprises avant vous,
faites nous confiance !