Comment éviter d’atterrir dans les boîtes SPAMS ?

éviter la boite des spams

Partagez avec vos proches !

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Le mailing fait désormais partie des leviers du marketing digital les plus utilisés. Avec le rendement élevé qu’offre son retour sur investissement, il génère des leads qualifiés et booste les ventes de l’entreprise.

C’est par conséquent une solution de premier ordre pour améliorer la visibilité d’un site internet. Une telle campagne doit cependant être manœuvrée avec prudence, car un mail dans les spams suffit à la rendre inefficace.

En effet, cette stratégie aura bien moins de chances de réussir si le message envoyé n’atteint pas sa cible. En d’autres termes, il est nécessaire d’éviter à tout prix son atterrissage dans la boîte des courriers indésirables.

Il faut parallèlement améliorer le score de délivrabilité du message afin de garantir qu’il soit consulté par son destinataire. Certaines procédures telles que l’authentification de mails contribuent significativement à neutraliser les blocages. L’opération marketing menée sera alors un succès et devrait optimiser son taux de conversion.

spam

Qu’est-ce qu’une boîte SPAM ?

La boîte SPAM d’un client de messagerie regroupe les courriers indésirables, ou pourriels, reçus par ses utilisateurs. C’est dans cette rubrique spéciale que les serveurs de réception d’emails intègrent informations et annonces non souhaitées par leurs destinataires.

En effet, l’outil d’un fournisseur d’email trie généralement les messages en différentes catégories. Par exemple, Google répartit ses mails en trois onglets : « Principale », « Réseaux sociaux », « Promotions ». Autrement dit, un mail dans les spams n’a aucune chance de figurer dans l’une de ces boîtes. Il va directement atterrir parmi ceux que Gmail considère comme des contenus non sollicités ou indésirables.

Ce message publicitaire, envoyé massivement et sans autorisation du destinataire, peut également se retrouver bloqué par le serveur de réception.

mails spam

Pourquoi apparaissons-nous dedans ?

Parmi les milliards de courriers électroniques envoyés quotidiennement, une bonne moitié d’entre eux sont des mails dans les spams. Certains de ces messages classifiés comme indésirables viennent de personnes malintentionnées. Un site internet vantant une escroquerie, ou des pirates informatiques pourraient y avoir recours.

D’autres proviennent par contre des entreprises dans le cadre de leur campagne de marketing digital ou plus précisément de mailing. Trois entités sont susceptibles de considérer ce  courrier électronique comme inapproprié, d’où le déplacement de votre mail dans les spams.

Comme évoqué précédemment, il s’agit du service de messagerie des internautes, du destinataire ainsi que des organisations anti-spam.

Les critères de pertinence varient en fonction de chaque client de messagerie. Effectivement, chacun peut utiliser et paramétrer ses filtres pour détecter les contenus indésirables. Par ailleurs, un mail dans les spams peut aussi y atterrir suite au signalement des destinataires. Vos abonnés, mêmes les plus fidèles, gardent en effet la liberté de ne pas s’intéresser à vos courriels.

Quant aux organisations anti-spam, elles débusquent les spammeurs grâce aux listes de contacts commercialisées sur certains types de site internet. Ces fichiers piégés lors des campagnes de mailing leur permettront d’identifier et d’insérer votre adresse IP dans une liste noire.

Elles signaleront ainsi systématiquement votre mail dans les spams. Si le taux d’ouverture des courriels est particulièrement faible et qu’ils enregistrent un pourcentage de désabonnement élevé, ils atterriront également dans la boîte SPAM.

sécurité web authentification

Comment faire pour être authentifié ?

L’authentification de mails est un procédé de protection des utilisateurs, établi par les FAI. Cette méthode constitue une défense face aux courriels indésirables et non sécurisés.

Toute agence marketing digital menant une campagne de mailing pour améliorer sa visibilité doit connaitre ce principe. De cette manière, elle pourra garantir la réception de la totalité de ses messages par ses abonnés.

En principe, la procédure d’authentification de mails regroupe diverses méthodes de vérification avant l’arrivée en boîte de réception.

Le FAI bloquera automatiquement ce message s’il vient d’un domaine dont le détenteur n’ pas préalablement authentifié ses sources. Il entraînera alors le renvoi de votre mail dans les spams.

Par ailleurs, l’authentification de mails a été développée pour la lutte anti-spam face à l’augmentation du nombre des emails envoyés.

L’application des normes issues de cette méthode représentent une solution pour éviter le transfert d’un mail dans les spams. Les installer dans votre serveur facilitera à l’arrivée de vos courriels à bon port.

  • Pour commencer, la clé DKIM (ou DomainKeys Identified Mail) est à intégrer dans l’en-tête de votre mail. Ce morceau de code va permettre de renseigner l’authentification de mails ou plus précisément celle de votre adresse électronique. Cela prouvera qu’il a bien un rapport avec le nom de domaine d’expédition. Vous éviterez ainsi le risque de rejet du mail dans les spams. Son ajout à vos campagnes nécessite préalablement la génération d’une clé DKIM, puis son intégration dans la zone DNS (Domain Name System) en spécifiant le sous-domaine précisé par le site dkimcore à travers lequel celle-ci a été créée.

  • Une seconde technique d’authentification de mails appelée SPF (Sender Policy Framework) recourt elle aussi au DNS. L’expéditeur s’en servira pour préciser les serveurs de messagerie autorisés à expédier des courriels venant d’un nom de domaine. Cette méthode d’authentification de mails diffère par un détail: elle ne permet pas de valider l’en-tête « De ». Or, c’est cet en-tête qui intègre les informations concernant l’expéditeur du message.

  • Enfin, vous pourrez tenter le DMARC (Domain-based Message Authentication, Reporting and Conformance). Ce système d’authentification de mails repose sur les deux mécanismes précédents, rendant ainsi l’auteur d’un message parfaitement authentifiable. Ce protocole a été établi par des acteurs majeurs comme Gmail, Microsoft et AOL. Des entreprises telles que LinkedIn, Facebook ou encore PayPal ont aussi manifesté leur soutien au DMARC. Ces pratiques d’authentification de mails décuplent le taux de délivrabilité. Elles vous protègent ainsi contre le classement de vos mails dans les spams.

Traverser avec succès les mailles du filet anti-spam exige de se plier à de nombreux critères. L’authentification de mails a fait ses preuves et il est chaudement recommandé aux entreprises d’évaluer préalablement l’impact de leurs courriels. Il faut impérativement les tester pour pouvoir vérifier le renvoi ou non de votre mail dans les spams. Plusieurs sites internet spécialisés sont spécifiquement prévus à cet effet. Le plus souvent, il suffit d’envoyer un message à une adresse générée par l’outil pour vérifier son score. 

Le plus sûr pour votre visibilité reste de remettre votre campagne de mailings entre les mains d’experts éprouvés. Avec ces derniers pour collaborateurs, le mail dans les spams ne sera plus qu’un lointain souvenir.

à lire

Vous désirez réussir votre Marketing Digital ?

Comme 50 entreprises avant vous,
faites nous confiance !